de Israël Joshua Singer

Éditions Folio, septembre 2015

Israël Joshua Singer est né en novembre 1893 en Pologne. Il est mort à New York en 1944. C'est un écrivain yiddish, frère aîné et mentor de Isaac Bashevi Singer.
Né d'un père rabbin et d'une mère fille de rabbin, il a grandi à Varsovie où son père était un leader spirituel. Il s'émancipera de la tradition familiale et s'intéressera à la vie artistique prolifique en Pologne à cette époque. Il deviendra journaliste dans la presse polonaise. En 1921, il devient correspondant pour un journal américain, et en 1934, il quittera la Pologne pour New York.

« La famille Karnovski » est son sixième livre.
Singer_Joshua_3.jpg Le roman retrace le destin de trois générations d'une famille juive qui décide de quitter la Pologne pour s'installer en Allemagne à l'aube de la seconde guerre mondiale, afin d'améliorer leur façon de vivre. Cette famille souhaite l'intégration et fait tout pour y arriver. Le fils épousera une allemande.
Georg, le petit-fils, fils d'un père juif et d'une mère aryenne, aura du mal à trouver sa place dans un pays où la montée du nazisme se fait cruellement sentir.
Publié en 1943 alors que les nazis massacrent les communautés juives en Europe, le roman de Singer est hanté par ces tragiques circonstances, et par la volonté de démêler le destin complexe de son peuple.
Israël Joshua Singer est un bon conteur. Il nous entraîne auprès de cette famille que l'on suit avec plaisir, sympathie, mais aussi inquiétude. La famille a voulu fuir la misère polonaise, puis l'antisémitisme allemand, et sera obligée de continuer à fuir pour survivre sur le continent américain. Cette fuite sans fin vers une vie meilleure a été le sort de beaucoup de familles juives européennes, et au travers du destin des Karnovski, Singer nous fait vivre et partager le sort de ces familles juives qui ont dû fuir et encore fuir pour se donner une chance de vie et de survie.
C'est un très beau livre que je vous recommande.