de Sebastian Haffner

Éditions Babel Septembre 2004

Le journaliste allemand Sebastian Haffner a tenu pendant toute la montée du nazisme en Allemagne, dans les années 1920-1930, une chronique écrite sur les changements qui peu à peu sont survenus dans son pays.
De confession protestante, il n'était pas menacé à priori par le nouveau régime. Mais il a toujours eu dans son cursus scolaire et universitaire des amis juifs très proches.
Il n'a jamais supporté le traitement qui leur était réservé.
Haffner 1.jpg Il a tenu contre vents et marées et malgré les menaces qui pesaient sur lui à cause de ses positions, à rester vivre en Allemagne jusqu’en 1938, date à laquelle c'était devenu trop dangereux pour lui de rester dans son pays . Il a émigré en Angleterre.

Ses écrits retracent, de l'intérieur du pays, comment progressivement les nazis sont arrivés à imposer leur pouvoir, leurs idées, comment ils ont gangrené peu à peu toute la société.
Même lui, pour continuer à poursuivre ses études de magistrat et les finaliser, pour faire plaisir à son père, a dû faire comme si …. il était d'accord. Il a tout fait pour aider ses amis juifs, il s'est choisi une petite amie juive....
C'est un récit précis, descriptif, de l'éclosion du nazisme, de ses funestes conséquences, de l'étouffement progressif d'un système sur l'individu quel qu'il soit. La douleur et le mal être sont sous-jacents et constants.

Sebastian Haffner n'a pas réussi à faire publier son texte pendant son exil en Angleterre, malgré des efforts en ce sens.
Après la guerre, revenu dans son pays, l'auteur l'a mis de côté, oublié.
Il a été redécouvert après sa mort et publié en 2000 en Allemagne.
« Histoire d'un allemand » est à la fois une belle œuvre littéraire, un témoignage vécu d'une époque difficile, et une pièce importante à ajouter à la compréhension des événements qui ont marqué le milieu du XXème siècle en Europe.
En ce début du XXIème siècle, où tout est contesté, remis en cause, ce livre est indispensable.