de Bernard Minier

Éditions Pocket Univers Poche Janvier 2013

Bernard Minier est originaire de Béziers. Né en 1960, il a grandi au pied des Pyrénées.
Contrôleur principal des douanes, marié et père de deux enfants, il vit aujourd'hui en région parisienne.
« Glacé », son premier roman, paru aux Éditions EXO en 2011, a reçu le prix du meilleur roman français du Festival Polar de Cognac.
Bernard_Minier.jpg

Dans une vallée encaissée des Pyrénées, au petit matin d'une journée glaciale de décembre, les ouvriers d'une centrale hydroélectrique chargés de la maintenance du site découvrent avec horreur, suspendu en haut du téléphérique qui les monte, le corps sanguinolent et sans tête d'un cheval.
Au même moment, une jeune psychologue suisse, fraîche émoulue de l'Université,
prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée.
Le décor est d'emblée dessiné  !
Le lecteur se trouve transplanté dans un coin éloigné de tout, où le sauvage de la nature le dispute à la sauvagerie humaine.
C'est le commandant Servaz, policier hypocondriaque et intuitif, qui est nommé pour mener l'enquête, bien qu'il y ait une équipe de gendarmes sur place.
Mais voilà, le riche propriétaire de la centrale hydraulique, millionnaire vivant entre France et USA, a fait intervenir qui de droit pour que l'enquête soit diligenté par un policier haut placé de Toulouse.
Bernard Minier sait très bien ménager le suspens, s'amusant à nous lancer sur des fausses pistes, semant le doute, soulevant x questions, pour nous amener progressivement vers de sombres et lourdes histoires du passé qui peu à peu refont surface, et qui se mélangent aux antécédents non moins lourds des pensionnaires du Centre psychiatrique.
Le prix du meilleur roman du festival du polar de Cognac est largement mérité.
Son deuxième roman, « Le cercle », toujours avec le commandant Servaz, sorti en 2012 chez XO, doit être à lire puisqu'il a reçu entre autres le Prix des bibliothèques et des médiathèques Cognac 2013.